L’amélioration de la qualité des services communautaires pour les adultes atteints de déficience intellectuelle et développementale

Par Virginie Cobigo

Cobigo V., (2015) L’amélioration de la qualité des services communautaires pour les adultes atteints de déficience intellectuelle et développementale.Les capsules dix minutes du CRSÉC, 3(1)

La vidéo résume un article publié dans le Journal on Development Disabilities (lien). Le soutien et les services pour les personnes atteintes de déficience intellectuelle et développementale (DID) ont évolué vers une approche communautaire pour améliorer l’inclusion sociale des usagers. L’article propose des principes qui seraient aptes à guider le suivi de l’amélioration de la qualité des services communautaires pour les adultes souffrants de DID. Les principes ont été développés par l’entremise d’activités variées visant à recueillir de l’information sur l’atteinte des résultats escomptés, en particulier au  sujet de l’inclusion sociale et du choix. Ces activités comprenaient des consultations auprès des parties intéressées, dont les personnes atteintes de DID ainsi qu'un examen des données disponibles sur les usagers des soutiens et services pour les Ontariens avec des déficiences intellectuelles et développementales. Les cinq principes proposés sont les suivants : (1) les activités d’évaluation et de suivi sont incorporées dans un cycle continu d’amélioration de la qualité; (2) les activités sont concentrées sur les résultats personnels importants aux yeux des personnes atteintes de DID; (3) les activités reflètent la complexité et la nature multidimensionnelle des résultats évalués; (4) la connaissance est acquise à partir de perspectives multiples et; (5) la connaissance acquise est significative et applicable et oriente les politiques et l’amélioration des services. Sur la base de ces principes, l’article conclut en traçant une voie possible afin d’opérationnaliser le suivi de l’amélioration de la qualité des services communautaires pour les adultes souffrants de DID.

Voir la vidéo sur YouTube.

À propos de l’auteur :

La professeure Cogibo est psychologue clinicienne. Elle a obtenu son doctorat en psychologie clinique de l’Université du Québec à Montréal et son poste doctorat à l’Université Queen’s en Ontario. Elle a travaillé avec des personnes atteintes de déficiences intellectuelles et développementales au Canada, en France et en Angleterre.  Sa recherche  appui une pratique fondée sur des données probantes pour les services et politiques en santé mentale et vise la promotion de l’inclusion sociale, du choix et de l’équité en matière de santé. Pour de plus amples informations sur mes activités de recherche, visitez : www.mapsresearch.ca et www.hcardd.ca

Cette recherche fait partie du programme MAPS (Multidimensional Assessment of Providers and Systems) (www.mapsresearch.ca) et a reçu l’appui financier du ministère des Services sociaux et communautaires de l’Ontario. Les opinions exprimées dans ce rapport ne sont pas nécessairement celles des partenaires du programme MAPS, des chercheurs et collaborateurs ou celles du Ministère.

Haut de page